Le cyberespace est devenu un facteur géopolitique majeur de cette fin de siècle et se pose comme une nouvelle source de conflictualité. Internet, les autoroutes de l’information et le cyberespace possèdent, dès l’origine, les germes des conflits. Cette conflictualité se résout par le temps qui atténue les différends, la diplomatie, la duperie, la menace, la coercition, la violence. La guerre n’est pas uniquement la manifestation d’une violence physique. Elle peut se manifester sous les formes décrites ci-dessus. Mais comment cette nouvelle source de conflictualité peut-elle modifier la guerre et la stratégie ?