Olivier Ligneul (EDF) : le RSSI doit s’adapter au rythme d’innovation des métiers

 

 

« Le RSSI devient un chef d’orchestre capable de gérer la réponse aux menaces et capable aussi d’expliquer ce qui s’est passé à la direction générale », observe Olivier Ligneul, Directeur technique et RSSI d’EDF, vice-président du CESIN. L’analyse des flux de données transmis sur le réseau d’entreprise, jusqu’aux infrastructures du cloud hybride, aide à devenir plus pertinent sur l’axe sécurité.

Dernier défi pour le RSSI : suivre le rythme de l’innovation des métiers. « Il doit être intégré dans les équipes de conception et de développement, pour que, dés la conception des solutions, les éléments de sécurité soient bien adaptés aux besoins du métier, dans des temps qui sont imposés par le métier qui gère son risque et donc prend le risque ».